Publications magazines

« J’écris régulièrement des chroniques en santé et mieux-être. Si vous êtes avide de connaissances en nutrition, je vous invite à visiter régulièrement ma page afin de ne rien manquer! » Je vous suggère aussi de consulter et d’aimer notre page Facebook pour en découvrir encore plus!

 

Bonne Lecture


Comment perdre du poids en modulant votre microbiote ?

 Novembre/Décembre 2017 Vitalité Québec Magazine : pp 66-69.

De plus en plus de cliniciens suggèrent en effet l’implication de la microflore intestinale, ou microbiote, dans l’incidence croissante des troubles métaboliques, dont l’obésité et le diabète de type 2. Le microbiote intestinal serait pour plusieurs scientifiques un organe endogène à part entière pouvant influencer la physiologie de l’individu et une cible thérapeutique potentielle pour le contrôle de l’obésité et des troubles métaboliques lui étant associés.

Chronique 1 de 2

Prescription de fibres alimentaires en prévention des maladies cardiovasculaires

Avril 2017, Vitalité Québec Magazine : pp 20-24.

Saviez-vous que l’adoption d’une diète riche en fibres alimentaires est l’une des stratégies alimentaires thérapeutiques les plus souvent utilisées afin de lutter contre les maladies cardiovasculaires? En effet, les fibres alimentaires ont la capacité de moduler favorablement les niveaux de lipides sanguins, à savoir le taux de cholestérol total ainsi que le taux de mauvais cholestérol en circulation dans votre sang! Dans cette deuxième chronique de cette série spéciale sur les fibres alimentaires, nous allons explorer la prescription de fibres alimentaires en prévention des maladies cardiovasculaires.

Chronique 2 de 4

Direction Santé : comprendre l’importance des fibres alimentaires

Mars 2017, Vitalité Québec Magazine : pp 22-26.

Saviez-vous que les fibres alimentaires ont plusieurs actions santé outre l’amélioration du transit intestinal? En effet, les fibres alimentaires ont la capacité à retarder l’absorption des glucides, de limiter l’assimilation du cholestérol, de faciliter la gestion du poids et le contrôle de l’appétit. De plus, elles préviendraient le diabète sucré et limiteraient les risques de cancer du côlon et celui de diverticuloses! Dans cette série spéciale, nous allons explorer chaque mois les bienfaits des fibres alimentaires. Dans ce premier numéro d’introduction, je vous propose de mieux comprendre ce que sont les fibres alimentaires.

Chronique 1 de 4

Février 2017

Les lipides : néfastes pour votre coeur…VRAIMENT ?

Février 2017, Vitalité Québec Magazine : pp 14-16.

Depuis les années 1980, l’industrie alimentaire a inondé les consommateurs d’une panoplie de produits alimentaires allégés, faibles en gras saturés, voire totalement dépouillés de leur contenu en lipides, censés améliorer la santé cardiovasculaire. Pourtant, le nombre de gens obèses n’a cessé de croître depuis cette période, passant du simple au double l’échelle mondiale entre 1980 et 1994. Face à cette situation, plusieurs spécialistes remettent dorénavant en question le lien entre la consommation de gras, principalement les gras saturés, et la santé cardiovasculaire. Qu’en est-il dans la réalité?

vitalité Québec Janvier 2017

Des stratégies alimentaires pour UN CERVEAU EN SANTÉ

Février 2017, Vitalité Québec Magazine : pp 14-16.

On sait depuis longtemps que l’alimentation est importante pour la santé du corps de façon générale, le lien entre la santé mentale et l’alimentation est un concept relativement nouveau en recherche. Pourtant, il semble logique que les molécules alimentaires puissent assurer la santé de notre cerveau et même favoriser sa guérison, car ce dernier ne produit ni n’emmagasine d’énergie et dépend quasi totalement des aliments consommés pour lui apporter les nutriments essentiels à son bon fonctionnement. Dans cet article, je vous propose d’explorer le lien fascinant qui existe entre notre alimentation et le maintien des fonctions du cerveau en cours de vieillissement.

la dépendance aux sucres

LA DÉPENDANCE AUX SUCRES, UN NOUVEAU FLÉAU !

Novembre/décembre 2016, Vitalité Québec Magazine : pp 20-25.

Saviez-vous que la consommation excessive de sucres ajoutés est associée à des troubles cardiovasculaires, à l’obésité, au diabète de type 2, aux dyslipidémies, à l’inflammation, à la résistance à l’insuline et à la carie dentaire. Troublant lorsque l’on sait que la consommation moyenne de sucres au canada est de 104 g par jour, soit plus de deux fois plus que la valeur recommandée par les instance de santé.

 Panier santé

HAUSSE DU PRIX DU PANIER D’ÉPICERIE : comment bien manger sans se ruiner?

Octobre 2016, Vitalité Québec Magazine : pp 16-21.

Saviez-vous qu’en moyenne une famille québécoise type consacre annuellement autour de 8620 $ pour l’achat d’aliments et de boissons, soit plus de 13 % de leur budget familial? Avec la hausse du coût du panier d’épicerie, surtout les fruits et les légumes, comment concilier une alimentation saine et responsable avec nos limites budgétaires?

ARTICLES

L’INFLAMMATION CHRONIQUE ET LES PATHOLOGIES MÉTABOLIQUES

Mai 2016, Vitalité Québec Magazine : pp 28-31.

Loin d’être néfaste, l’inflammation est essentielle au maintien du bon fonctionnement de l’organisme en assurant la réparation des tissus suivant une infection, ou encore une blessure. Malheureusement, l’inflammation peut, dans certaines conditions, se chroniciser et alors devenir invalidante.Mais qu’est-ce qui différencie l’inflammation bienfaisante de l’inflammation pathologique, et surtout, comment l’organisme peut-il basculer d’un état inflammatoire normal à un état chronique?

 

Les secrets cachés de la VITAMINE SOLEIL !

Janvier 2016, Vitalité Québec Magazine : pp 20-23.

Stimulation du système immunitaire, prévention de l’asthme et du rachitisme chez l’enfant, traitement du psoriasis, maintien de la santé osseuse et dentaire, la protection contre certains types de cancer et maintien de la santé cardiovasculaire et cognitive, la vitamine D n’a pas fini de nous révéler l’ensemble de ses secrets! La fameuse vitamine D est sécrétée de façon naturelle par le corps suivant une exposition aux rayons solaire ce qui explique son titre de « vitamine soleil ». La vitamine D joue plusieurs rôles au sein de l’organisme, principalement au niveau de la santé osseuse en permettant à notre organisme d’absorber le calcium et le phosphore nécessaire au maintien de notre densité osseuse.

 

Vitalité Québec

Les meilleures stratégies alimentaires afin de promouvoir la santé: UN BILAN COMPARATIF

Novemvre/Décembre 2015, Vitalité Québec Magazine : pp 20-24.

Je vous propose dans cette dernière publication de vous présenter mes recommandations personnelles à la lumière de l’étude bibliographique exhaustive réalisée durant la dernière année. Je souhaite ainsi tirer les grandes lignes pouvant résumer le concept « d’alimentation préventive », soit un patron alimentaire à même de préserver la santé en cours de vieillissement et pouvant retarder l’apparition précoce de divers troubles de santé de nature chronique.

Fitness Québec

LE POINT SUR LES ANTIOXYDANTS ET LA PERFORMANCE SPORTIVE

Automne 2015, Fitness Québec Magazine : pp 28-31.

Parmi ces bonnes habitudes, l’activité physique est largement reconnue comme une composante essentielle et déterminante de la santé générale d’une personne. Pourtant, on sait également que, d’un point de vue purement biochimique, la pratique d’une activité physique d’intensité modérée à élevée stimule non seulement la production excessive de radicaux libres, mais favorise également le processus inflammatoire. Au vu de ces phénomènes induits par l’entraînement, il serait tentant de considérer l’activité physique comme néfaste pour la santé. Mais, qu’en est-il réellement?

ARTICLES

LES RÉGIMES HYPERPROTÉINÉS: le régime Dukan sous la loupe

Octobre 2015, Vitalité Québec Magazine: (188), pp 16-17.

Le régime Dukan propose un plan alimentaire hyperprotéiné subdivisé en quatre phases, dont la durée varie selon la quantité de poids à perdre. Conçu dans les années 70 par le Dr Pierre Dukan, ce régime est à l’origine des multiples « diètes aux protéines » miraculeuses ayant été popularisées au cours des dernières décennies. Le régime Dukan séduit par ses promesses de perte de poids rapide et considérable sans provoquer de sentiment de faim. S’il est vrai que la consommation d’une diète riche en protéines aide à la perte de poids, qu’en est-il des conséquences de ce régime hypocalorique drastique sur la santé métabolique de l’individu et le maintien d’un poids sain?

Cover_VQc-Sept2015

LE RÉGIME CRUDIVORE : Mangez vivant pour vivre longtemps ?

Septembre 2015, Vitalité Québec Magazine: (187), pp 18-21.

Le régime crudivore comporte exclusivement des aliments à l’état naturel n’ayant subi aucun traitement pouvant provoquer la perte de nutriments, par exemple toute forme de cuisson à des températures excédant 47 °C. Le régime crudivore ne se résume pas seulement à manger des aliments à l’état cru, mais plutôt à manger « vivant ». Le régime crudivore doit aussi laisser une place importante aux produits issus de la fermentation, riches en bonnes bactéries venant assister le système immunitaire.

Cover_VQc-J-Aout2015

Du traitement de l’épilepsie au traitement du cancer: LE RÉGIME CÉTOGÉNIQUE

Juillet/Août 2015, Vitalité Québec Magazine: (186), pp 13-16.

Les régimes alimentaires prônant une réduction importante de l’apport en aliments glucidiques peuvent être regroupés sous le terme général de « diète cétogénique ». Si ces régimes alimentaires ont scientifiquement démontré leur capacité à moduler positivement le poids, la composition corporelle ainsi que diverses pathologies par des mécanismes aux engrenages méconnus, ils s’avèrent utiles dans le contexte du traitement médical d’une condition pathologique (cancer, épilepsie, obésité morbide…) et non comme une saine alimentation à adopter au quotidien.

Régime DASH

Le régime DASH: UNE ALIMENTATION CONTRE L’HYPERTENSION

 

Juin 2015, Vitalité Québec Magazine: (185), pp 11-15.

Au Canada, un adulte sur cinq souffre d’hypertension artérielle. Le risque de développer cette maladie augmente avec l’âge pour atteindre une prévalence de 56 % chez les Canadiens âgés de plus de 60 ans. Bonne nouvelle, l’hypertension artérielle est le facteur de risque de maladies cardiovasculaires le plus facilement modifiable par l’adoption d’une saine alimentation. L’alimentation DASH a d’ailleurs été mise au point afin de contrer l’hypertension. Dans cet article, je vous propose un survol des grands principes du régime DASH ainsi que les résultats que vous pouvez escompter suivant son adhérence.

Les smoothies santé

Les smoothies : UNE ALTERNATIVE SANTÉ POUR OPTIMISER SES PERFORMANCES SPORTIVES

Mai 2015, Fitness Québec Magazine: (été 2015), pp 48-51.

Une façon simple et judicieuse d’accroître sa consommation régulière d’antioxydants est d’intégrer une grande variété de fruits et de légumes à des smoothies hautement nutritifs et, surtout, facilement assimilables. Ces boissons frappées conviennent tout particulièrement aux besoins nutritionnels spécifiques de l’entraînement et sont, de plus, extrêmement utiles pour les personnes qui souhaitent prendre soin de leur santé en dépit d’un horaire chargé. 

Cover_VQc_Mai15

LE RÉGIME OKINAWA :Une fontaine de jouvence?

Mai 2015, Vitalité Québec Magazine: (184), pp 45-47.

On retrouve sur l’île d’Okinawa 2,6fois plus de centenaires qu’au Japon, lui-même reconnu pour avoir jusqu’à 2 fois plus de centenaires que la majorité des pays occidentaux. Si la majorité des décès sur tout le globe sont dus à des maladies chroniques, les habitants d’Okinawa semblent être épargnés par cette épidémie mondialisée et font l’objet de statistiques aussi impressionnantes que 80% moins de mortalité par maladies coronariennes et 40% moins de cancers que chez nos voisins américains.

vitalitecc81

 

LA DIÈTE MÉDITERRANÉENNE: L’alimentation miracle?

Avril 2015, Vitalité Québec Magazine: (183), pp 32-35.

Dans les années soixante, les chercheurs ont remarqué que la Crète présentait des statistiques exceptionnelles par rapport à la santé coronarienne, avec une incidence de décès par maladies cardiovasculaires inférieure à 4 % alors que les États-Unis affichaient une incidence frôlant les 80%. Les bienfaits de cette diète ont été attribués au régime alimentaire en prévalence dans les pays producteurs d’huile d’olive de la région méditerranéenne à la fin des années cinquante et au début des années soixante, soit avant l’arrivée massive des produits alimentaires transformés dans l’ensemble de ces régions.

Vitalité Québec  

L’ALIMENTATION PALÉO: de la science à l’application 

PARTIE I: Février 2015, Vitalité Québec Magazine: (181), pp 48-52.

PARTIE II: Mars 2015, Vitalité Québec Magazine: (182), pp 20-25.

L’alimentation « Paléo » vise à reproduire le mieux possible le régime alimentaire de l’homme moderne (Homo sapiens) vivant au paléolithique, soit il y a environ 200 000 ans. À cette époque lointaine, l’homme moderne était un chasseur-cueilleur nomade. Sa diète aurait été constituée d’environ 50 % de produits végétaux et de 50% de produits animaux, dont une grande partie d’origine marine (poissons, crustacés,mollusques, etc.). Selon les scientifiques, notre génome a évolué dans des conditions alimentaires très éloignées de celles présentes au 21e siècle, et ces changements radicaux de notre alimentation sont apparus bien trop rapidement pour permettre aux gènes de s’adapter. Résultat, notre diète provoque une acidité excessive, est pauvre en micronutriments et en antioxydants, et la grande majorité d’entre nous sommes carencés en acides gras oméga-3.

cover

L’ALIMENT DANS SA TOTALITÉ: une matrice indissociable

Janvier 2015, Actualité Alimentaire: 11 (6), pp 45-46.

Le « whole food », voici le point de mire de l’industriel innovant en 2015. Puisque l’alimentation fonctionnelle est un secteur de l’industrie agroalimentaire en pleine explosion, les acteurs du domaine alimentaire doivent impérativement baser leurs stratégies commerciales en considérant deux tendances majeures dans le domaine des aliments de santé et de mieux-être au Canada : les aliments naturellement sains et les aliments enrichis. Pour bien se positionner sur le marché canadien et mondial des aliments de santé et des ingrédients innovants, l’industrie doit valoriser l’utilisation de produits dont l’origine respecte l’environnement et dont l’utilisation permet l’élaboration de produits transformés avec une meilleure valeur nutritive et un minimum de transformation.

 


PRENEZ VOTRE
PREMIER RENDEZ-VOUS
GRATUITEMENT
close-link